SCANIALes Transports Le Goff, entreprise familiale basée à Pouldreuzic et Quimper dans le Finistère depuis 1928, viennent de recevoir les clés de leur premier véhicule biodiesel. Ce premier pas vers une énergie alternative a été accompagné par le distributeur Scania local, Aubrée Garages, et a donné naissance à un porteur atypique : G 450 8×2/*6 équipé d’une grue et benne pour la collecte du verre ménager.

Une configuration très particulière pour ce porteur Scania : un tridem à l’arrière, deux essieux directionnels et relevables et un seul essieu moteur.

« Nous avons choisi ce véhicule car Scania était le seul constructeur à pouvoir le configurer comme nous le souhaitions, équipé d’un moteur de 450 ch, et qui de plus pouvait être alimenté à l’Oléo 100. Cela nous permet d’apporter une touche verte dans la collecte du verre que nous réalisons principalement dans le Finistère, ainsi que sur la côte sud du Morbihan et de la Loire-Atlantique », déclare Jean-Yves Le Goff, dirigeant des Transports Le Goff.

Ce véhicule sera affecté à la collecte sur la côte Finistère sud, ce qui représente entre 2 et 3 rotations journalières et 60 à 90 points de collecte. Le nouveau Scania 8×2/*6 permettra de transporter 4 tonnes de plus à chaque rotation par rapport aux actuels 6×2*4 que possède le transporteur.

Une activité grandissante

Mais les activités des Transports Le Goff ne s’arrêtent pas à la collecte du verre. Si elle représente six véhicules dans ce domaine, une trentaine d’ensembles sont eux consacrés au transport du verre à destination des verreries.

Avec un parc total de soixante-cinq véhicules, les Transports Le Goff opèrent également dans le domaine de l’agroalimentaire, des travaux publics, dans le transport industriel, et l’exceptionnel. Présent également dans la logistique et le stockage, les Transports Le Goff terminent actuellement un agrandissement qui portera la surface totale en sec et frigorifique à 15 000 m².

Scania : la plus large gamme de solutions alternatives aux énergies fossiles

Biodiesel, gaz ou biogaz, diesel synthétique (HVO – Hydrotreated Vegetable Oil ou xTL), bioéthanol et électrique, Scania offre le plus large choix de motorisations et de solutions alternatives aux énergies fossiles. Car Scania est convaincu qu’il n’existe pas de solution unique pour un transport durable mais plusieurs solutions selon divers critères. Le choix de la solution de carburant alternatif implique avant tout une compréhension précise de la situation des clients et doit se faire en partenariat avec tous les acteurs impliqués dans la transition énergétique. Parmi les nombreux critères pris en compte, les conditions précises d’exploitation du futur véhicule, les exigences des potentiels chargeurs, les contraintes mais aussi opportunités locales sont étudiées dans le détail.

Le biodiesel

Aujourd’hui Scania propose cinq puissances Euro 6 biodiesel : 320, 360, 410, 450 et 580 ch. Ce large éventail, permet d’utiliser du biodiesel dans une vaste gamme d’applications allant des autobus aux véhicules pour service contraignant, comme les grumiers. Pour les transporteurs, l’utilisation du biodiesel B100 est d’une grande simplicité et permet de réduire les émissions CO2 jusqu’à 66 %. Et si le biodiesel vient à manquer momentanément, le moteur peut fonctionner aisément mais temporairement avec du gasoil B7 ordinaire ou un mélange des deux. À l’inverse, lors de leur revente en tant que véhicule d’occasion et si le nouvel acquéreur le souhaite, les véhicules peuvent à nouveau être reconvertis pour une utilisation au gasoil. La valeur résiduelle est donc maintenue à son plus haut niveau.

Le bioéthanol

En 280 ch et 410 ch, 5 ou 6 cylindres, les moteurs fonctionnant au bioéthanol sont construits à partir de la plateforme des moteurs diesels de 9 ou 13 litres de Scania à injection XPI. Le bioéthanol est un carburant liquide, facile à manipuler, à stocker et à conserver. Il est produit à partir de matières amylacées (maïs, blé…), sucrières (betterave, canne à sucre…) mais aussi résidus (marcs de raisin, mélasse, déchets fermentescibles…). L’utilisation d’éthanol de génération avancée, permet une réduction de plus de 90% des rejets de CO2.

Le biogaz et le gaz

Scania bénéfice d’une expérience éprouvée dans le domaine des véhicules gaz. Ces derniers sont disponibles avec des moteurs de 9 ou 13 litres à allumage commandé utilisables sur des autocars et des autobus (280 ch, 320 ch), ou sur des camions (280 ch, 340 ch, 410 ch). La réduction des émissions de CO2 par rapport au diesel, est de 15 % maxi pour le gaz d’origine fossile, et jusqu’à 80 % pour le biogaz.

Le diesel synthétique (HVO ou xTL)

Il s’agit d’un gasoil soit paraffinique de synthèse soit obtenu par hydrotraitement. Le diesel synthétique est un carburant présentant de nombreux avantages. Il ne nécessite pas d’adaptation sur un moteur diesel traditionnel ce qui le rend compatible avec l’ensemble des 11 moteurs proposés par Scania. Ce carburant a des propriétés supérieures à celles du gasoil d’origine fossile et est utilisé en mélange dans le gasoil commercial : les moteurs Scania peuvent accueillir jusqu’à 100 % de diesel synthétique. Les besoins en entretien liés à l’utilisation de ce carburant sont réduits et le diesel synthétique offre d’importantes réductions de CO2 pouvant atteindre 90 %.

L’hybride Scania (VHE et VHR)

Scania propose également un véhicule hybride électrique (VHE) et un véhicule hybride rechargeable (VHR). Ces deux véhicules sont équipés d’un moteur 9 l 5 cylindres en ligne Scania fonctionnant au diesel synthétique (xTL) ou au gasoil et travaillant en parallèle avec une unité électrique générant une puissance de 130 kW (177 ch) et 1 050 Nm. La capacité de la batterie lithium-ion rechargeable est de 7,4 kWh afin d’assurer une longue durée de vie. Les camions peuvent se déplacer uniquement en mode électrique sans l’aide du moteur thermique grâce aux auxiliaires électriques de direction et de freinage.


Pour plus d’informations : www.scania.fr


A découvrir aussi :

SCANIAScania Production Angers reprend sa production

Le 20 mars, Scania a annoncé qu’elle mettait en œuvre un arrêt planifié et structuré de l’ensemble du système de production mondial, de manière à garantir la sécurité sanitaire de ses collaborateurs, mais aussi comme conséquence de la rupture de la chaine logistique d’approvisionnement des composants nécessaires aux lignes de production.

 

IlleviaIllevia s’équipe en Scania Interlink GNC

Illevia, régie régionale de la région Bretagne exploite depuis janvier dernier quatre autocars Scania Interlink alimentés au GNC. Ils desservent principalement des lignes régulières au sud de Rennes. Référencés par l’UGAP (Union des groupements d’achats publics), les autocars Interlink ont été retenus par Illevia pour desservir le sud du département d’Ille-et-Vilaine.

Abonnez-vous à nos newsletters !