©-Région-HdF

La clé de répartition financière des 2,2 milliards d’euros a été établie entre les collectivités locales et l’État pour la réalisation du canal Seine-Nord Europe.

Le canal Seine-Nord Europe, projet structurant qui doit relier la Seine et l’Escaut pour favoriser le trafic de marchandises par voie d’eau, se concrétise toujours un peu plus avec la nouvelle étape décisive franchie le 4 octobre dernier.

1,1 milliard d’euros pour la Région et les Départements

La question sensible du financement, entamée en 2012, vient d’obtenir une nouvelle avancée : réunies le 4 octobre 2019, les collectivités partenaires se sont mises d’accord sur le mode de financement et la répartition de l’enveloppe financière. Une nouvelle victoire pour les Hauts-de-France puisque, au-delà du pourcentage de participation de l’Europe (qui était d’ores et déjà acté), l’État a donné son accord pour apporter la moitié du financement des partenaires, soit 1,1 milliard d’euros. La Région, avec les Départements de l’Oise, du Pas-de-Calais, du Nord et de la Somme, apportera l’autre moitié nécessaire, 1,1 milliard d’euros également.

Toujours l’emploi en point de mire

Long de 107 kilomètres, depuis Compiègne (60) jusqu’à Aubencheul-au-Bac (59), le tracé du canal Seine-Nord Europe fait d’ores et déjà l’objet de divers travaux préparatoires et aménagements environnementaux. Ce parcours accueillera également quatre plateformes multimodales. Les zones d’activités économiques qui y verront le jour permettront de dynamiser ces territoires par la création de milliers d’emplois.


Pour plus d’informations :   www.hautsdefrance.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !