Akuo, producteur indépendant français d’énergie renouvelable et distribuée, et ECT, société spécialisée dans la valorisation des matériaux inertes issus des chantiers du BTP, ont lancé ce jour à Annet-sur-Marne la construction de la centrale solaire dite « des Gabots » qui, en Île-de-France, se distinguera par sa taille et sa capacité de production.

L’un des plus grands parcs solaires franciliens

D’une puissance de 17 MWc, la centrale « Les Gabots » s’apprête à devenir l’une des plus grandes centrales solaires d’Île-de-France. S’étendant sur 18,5 hectares, la centrale sera constituée de 44 000 modules photovoltaïques et permettra d’éviter l’émission de 847 tonnes de CO2 par an.

Couvrant l’alimentation de 3700 foyers, soit près de 10 000 habitants, la centrale « Les Gabots » fera de la commune d’Annet-sur-Marne (3300 habitants) une ville à énergie positive.

Donner une seconde vie à des terrains artificialisés

La centrale photovoltaïque d’Annet-sur-Marne est née d’un partenariat entre Akuo et ECT. Les panneaux solaires sont ainsi installés sur des remblais de terres inertes, ce qui leur donne une nouvelle utilité, et ainsi une seconde vie.

Avec leur filiale commune ACT-E, Akuo et ECT comptent dupliquer le projet « des Gabots » ailleurs en Île-de-France. L’objectif est de développer fortement la production d’énergie photovoltaïque, en atteignant une production de 100 MWc sur les sites exploités par ACT-E.

Une pluralité d’acteurs engagés dans le financement du projet

Le Crédit Coopératif a financé la dette du projet à hauteur de 8,5 M€, soit 75% du coût d’investissement total.

Au-delà, Akuo et ECT ont souhaité ouvrir le capital « des Gabots » à l’investissement participatif. Les fonds régionaux SEM SIPEnR, SDESM ENERGIES, IDF Energies, la mairie d’Annet-sur-Marne et la Communauté de Communes Plaines et Monts de France ont ainsi contribué à environ 50% des besoins de financement en fonds propres du projet.

Ces acteurs se félicitent de la concrétisation d’un projet d’une telle ampleur en Seine-et-Marne, qui participe de l’ambition du développement de l’énergie solaire promue par la Région Ile-de-France.

Lancement d’une campagne de financement participatif ouverte à tous les citoyens

En plus de l’investissement participatif porté par les collectivités territoriales, Akuo et ECT ont décidé de donner l’opportunité à tous les citoyens de profiter de la rentabilité de la centrale solaire « Les Gabots » en leur proposant de participer au refinancement du projet par du prêt participatif sur sa plateforme numérique AkuoCoop. Ce dispositif est destiné à favoriser le financement citoyen de la transition énergétique, en s’appuyant sur les territoires qui en sont les acteurs. Depuis sa création, la plateforme a permis de collecter plus de 5,2 millions d’euros en seulement 2 ans pour financer 11 centrales de production d’énergie verte.

Christian Marchandeau, Maire d’Annet-sur-Marne, avance : « Nous avons soutenu ce beau projet de parc solaire dès son commencement. Ma commune, qui subit déjà les effets désastreux du changement climatique – inondation, sécheresse, canicule – s’engage dans la transition énergétique à travers cette centrale photovoltaïque, non par des vœux pieux, mais par des actes concrets. ».

Eric Scotto, Président et cofondateur d’Akuo, déclare : « Ce premier projet, né de notre partenariat avec ECT, représente une fierté pour le groupe AKUO ; car il s’agit de notre première centrale photovoltaïque en Île-de-France et l’une des plus grandes de la Région. Nous nous inscrivons ainsi pleinement dans la dynamique du plan de mobilisation pour la transformation écologique de l’Ile-De-France impulsé par la Présidente de la Région, Valérie Pécresse. Au-delà, ce projet a pu voir le jour grâce à la force de conviction du Maire d’Annet-sur-Marne, Christian Marchandeau. Ce projet illustre, également, la dimension participative qui est au cœur de tous nos projets tant sur l’investissement que sur le financement. A ce titre, nous donnons ici la possibilité aux franciliens de participer pleinement à la transition énergétique dans leur Région et de donner du sens à leur épargne via notre plateforme AkuoCoop. Enfin, nous sommes convaincus que le développement du photovoltaïque connaitra sur le territoire francilien un essor significatif dans les prochaines années ; et ce, en particulier, sur les terrains ou surfaces délaissés ou artificialisés. ».

Laurent Mogno, Directeur d’ECT, ajoute : « La pose, aujourd’hui, du 1er panneau de la centrale photovoltaïque d’Annet-sur-Marne concrétise la volonté d’ECT de proposer aux collectivités une offre ENR, en complément de notre capacité à réaliser des lieux de loisirs, de sport, de renaturation boisée ou agricole. Le développement de projets d’énergie photovoltaïque s’incarne dans un partenariat avec Akuo, un partenaire naturel avec lequel nous partageons des valeurs d’innovation et d’implication dans les territoires. Cette première centrale solaire de 17MWc participe de notre ambition commune de production de 100MW pour la région Île-de-France. ».

Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la Région Île-de-France, conclut : « Le site « des Gabots » est exemplaire de l’ambition que la Région Île-de-France souhaite porter pour la transition énergétique et environnementale. La Région s’est engagée à investir 10 milliards d’euros pour la transformation écologique d’ici 2024. Le lancement de la construction de cette centrale solaire, pour lequel nous sommes réunis aujourd’hui, témoigne de la concrétisation de l’effort de la Région pour faire de l’Île-de-France un territoire de production d’énergie solaire ».

Pour Jacques Bouvard, président de la SEM SIPEnR : « Après avoir réalisé plus d’une centaine de toitures solaires sur des bâtiments publics en Île-de-France, le SIPPEREC (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication) a créé la SEM SIPEnR pour poursuivre et amplifier le développement des énergies renouvelables. En investissant dans ce projet solaire en Seine-et-Marne, la SEM SIPEnR a souhaité contribuer à la valorisation d’un ancien site de stockage de déchets pour y produire une électricité propre et renouvelable et permettre ainsi au territoire de s’engager dans la transition énergétique. ».

SDESM ENERGIES, en tant qu’acteur seine-et-marnais, se félicite qu’un projet de cette ampleur puisse se concrétiser dans le département. Fortement impliqué aux cotés des communes du 77 pour accompagner la transition énergétique, SDESM ENERGIES soutien le projet photovoltaïque d’Annet-sur-Marne.

Pour Benjamin Chkroun, président d’IDF Energies : « La région a annoncé sa grande ambition sur le développement de l’énergie solaire. Ile-de-France Energies jouera un rôle central d’opérateur pour atteindre ces objectifs et le prouve aujourd’hui en investissant dans le projet aux côtés d’Akuo et de plusieurs partenaires publics. ».


Pour plus d’informations : www.akuoenergy.com – www.groupe-ect.com

Abonnez-vous à nos newsletters !