Le JCB FASTRAC – conçu et construit par une équipe de jeunes ingénieurs du Staffordshire – a remporté le titre à l’aérodrome d’Elvington (Royaume-Uni) avec Guy Martin au volant, pilote de moto et mécanicien.  L’exploit a été officiellement ratifié par le ‘’Guinness World Records’’ qui a remis à l’entreprise un certificat spécial quelques minutes après l’exploit.

L’histoire étonnante du développement du tracteur et l’assaut vers le record du monde a été raconté hier soir dans un documentaire télévisé sur la chaîne ‘’Channel 4’’ intitulé  » Le tracteur le plus rapide du monde « . Cette réalisation intervient après que JCB ait établi son premier record du monde du tracteur le plus rapide à Elvington en juin dernier. Appelé FASTRAC ONE, il avait atteint une vitesse de 166,73 km/h (103,6 miles/h) avec Guy Martin aux commandes.

Fastrac two 

JCB s’est alors lancé dans un plan ambitieux pour battre son propre record et a développé le FASTRAC TWO – 10% plus léger et encore plus aérodynamique que son petit frère -.  FASTRAC TWO a atteint une vitesse de pointe étonnante de 247,47 km/h sur piste pour enregistrer une moyenne de 217,57 km/h à Elvington. Les deux tracteurs ont été conçus sur la base standard du tracteur JCB FASTRAC vendu dans le monde entier.

Guy Martin a déclaré : « C’était un projet colossal, et j’étais un tout petit rouage dans la machine. C’était un véritable privilège d’être impliqué, alors merci beaucoup à JCB et à son équipe d’ingénieurs, qui ont réussi à obtenir ce tracteur parfait. Regardez, ils arrivent à un tel résultat, c’est génial, et c’est toujours un tracteur en état de marche, qui aurait pu aller directement au champ le plus proche pour travailler. »

Une équipe d’ingénieurs JCB a travaillé sur le projet de développement du tracteur au cours des derniers mois et aujourd’hui, Lord Bamford, Président de JCB, a salué leur « incroyable réussite ».

Un nouveau défi relevé

Lord Bamford a déclaré : « Quand nous avons atteint la vitesse de 166,73 km/h avec le FASTRAC ONE cet été, j’étais convaincu que nous pouvions aller encore plus vite.  L’équipe JCB a relevé le défi en établissant ce nouveau record. Il s’agit d’une réalisation étonnante accomplie par une équipe d’ingénieurs jeunes et enthousiastes. Toutes les personnes impliquées devraient être très fières du rôle qu’elles ont joué dans la mise en valeur de l’ingénierie britannique. »

La tentative de record a été supervisée par le ‘’Guinness World Records’’, qui a confirmé que le JCB FASTRAC avait effectué deux essais, dans les deux sens à travers deux zones espacées d’un kilomètre et ce dans le temps imparti, pour battre le record de 217,57 km/h. Arriver à l’aérodrome d’Elvington avec FASTRAC TWO en quelques mois à peine n’a pas été une mince affaire, mais Alex Skittery, chef de projet, et son équipe de jeunes ingénieurs se sont totalement emparés de ce projet.

Tim Burnhope, chef du service Innovation de JCB, a déclaré : « FASTRAC ONE nous a vraiment prouvé qu’il n’y a pas de limites à ce qu’une équipe d’ingénieurs jeunes et dynamiques peut accomplir. Nous avons donc repoussé les limites et les idées et examiné tous les aspects du projet pour trouver des solutions et apporter des améliorations. Les plus grands défis ont été l’aérodynamique, la réduction du poids et l’amélioration de la performance – il n’est pas facile d’atteindre plus de 240 km/h avec un tracteur de cinq tonnes puis l’arrêter et ce en toute sécurité, mais nous sommes tous si fiers d’avoir non seulement atteint ces objectifs, mais de les avoir dépassés « .

Pour obtenir le record du tracteur le plus rapide du monde, l’équipe d’ingénieurs de JCB s’est mise à nouveau à travailler pour produire le FASTRAC TWO grandement amélioré. Propulsé par le moteur JCB Dieselmax 6 cylindres de 7,2 litres produit à l’usine JCB Power Systems dans le Derbyshire, la puissance de pointe a été mesurée à 1 016 cv, soutenue par plus de 2 500 Nm de couple.

Bien que le tracteur développe 1 016 cv, il n’a consommé qu’un moyenne de 56,5 l/100 km et n’a eu besoin que d’un minuscule réservoir carburant de 20 litres pour battre ce record. Et bien qu’il puisse fonctionner avec un carburant végétal, une formulation spéciale de diesel de course haute performance a été utilisée.

Viser une vitesse de 240 km/h nécessitait au FASTRAC TWO de perdre encore plus de poids. Il est 10% plus léger que le FASTRAC ONE, tout en bénéficiant d’une plus grande résistance et d’un meilleur aérodynamisme. Avec l’aide de partenaires industriels clés, l’équipe d’ingénieurs de JCB a livré un tracteur capable d’établir un nouveau record du monde, pour lequel Guy Martin est indéniablement fier d’avoir tenu le volant.

Ce fut l’idée de Lord Bamford de mettre au point un tracteur capable de travailler à grande vitesse tant aux champs que sur route. Le premier modèle de série du JCB FASTRAC remonte aujourd’hui à 28 ans.

JCB n’est pas étranger aux records de vitesse au sol. En 2006, le Dieselmax streamliner avait établi le record de vitesse sur terre en diesel en atteignant 563,42 km/h sur le lac salé de Bonneville aux États-Unis, avec deux moteurs JCB Dieselmax. Ce record n’a toujours pas été battu à ce jour.


Pour plus d’informations : www.jcb.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !