Le Groupe Aliaxis, spécialiste des solutions dédiées au transport de fluides en matériaux de synthèse pour la construction, les infrastructures, l’industrie et l’agriculture, a immédiatement décidé d’interrompre ses activités de production et de logistique à compter du 17 mars sur l’ensemble de ses sites industriels français situés à Cholet (49), Harfleur (76), Mèze (34), Argenton-les-Vallées (79) et Frontonas (38), pour une durée de 15 jours minimum.

Aliaxis a confirmé aujourd’hui l’arrêt immédiat de 5 sites d’activité production et logistique en France. Cette décision a été prise par Aliaxis sur la base de multiples facteurs, influencés par la crise sanitaire actuelle du COVID-19.

« Aliaxis applique des normes rigoureuses pour garantir la sécurité de ses employés sur tous ses sites », a déclaré Michèle Sully, Directeur des Ressources Humaines, « à ce jour, aucune infection au COVID-19 n’a été signalée et l’équipe d’Aliaxis France continue de gérer cette situation difficile de manière extrêmement professionnelle ».

Cependant, de nombreux clients, distributeurs et prestataires français ayant decidé de clôturer leurs opérations, Aliaxis France a préféré suspendre temporairement la production de ses sites. « Après avoir consulté nos partenaires syndicaux, nous avons décidé de suspendre nos opérations pour une durée de 15 jours minimum. Nous soutiendrons toutes les mesures du gouvernement visant à éradiquer l’épidémie de Covid-19 sur le Territoire », précise Michèle Sully, avant d’ajouter : « près de 300 personnes travaillent désormais à distance pour assurer la continuité des activités et environ 80 salariés n’ayant aucune solution de garde pour leurs enfants bénéficient d’un arrêt de travail indemnisé ».

Les 5 différents sites Aliaxis France sont spécialisés dans la fabrication de systèmes de transport des fluides en matériaux de synthèse, utilisés dans la construction et l’industrie, sous les marques Nicoll, Girpi et Aliaxis Utilities & Industry.

5 sites industriels français ont suspendu l’ensemble de leurs activités de production et de logistique à Cholet, Argenton, Harfleur, Mèze et Frontonas. Environ 930 salariés sont concernés par cette mesure.

Dès maintenant, toutes les équipes d’Aliaxis France (Nicoll, Girpi, AUI) mettent tout en œuvre pour trouver les solutions adéquates afin de dépanner ses clients dans les prochaines semaines et maintenir la continuité des activités essentielles en France.


Pour plus d’informations : www.aliaxis.com

Abonnez-vous à nos newsletters !