Soletanche BachyDébut 2019, Soletanche Bachy Cimas livre le projet de réparation et extension de 800 m de quai sur les rives du fleuve Magdalena à Barranquilla pour le compte de Compas. Rétrospective de ce projet qui s’est déroulé en deux grandes étapes.

Phase 1 : Réparation des postes à quai n°3 et 4 du terminal Compas Barranquilla

Compas est la seule entreprise portuaire du pays, présent sur les 2 océans, disposant de 6 terminaux privés. Afin que le développement de ses infrastructures et que son développement commercial se poursuivent, Soletanche Bachy Cimas réalise en 2018 les travaux de réparation en conception-construction après 4 ans de discussion.

Le quai a été réalisé et livré fin 2015 (par une autre entreprise que Soletanche Bachy), mais souffrait de défauts de conception et de qualité d’exécution qui empêchaient sa pleine utilisation. Le bureau d’étude de Soletanche Bachy Cimas a donc redimensionné l’ouvrage et les travaux de renforcement du quai se sont déroulés sur un délai court de 5 mois.

Les travaux ont consisté en :

  • Mise à nue des structures existantes et inventaire des désordres (tirants, inclusions et pieux, avec essais dynamiques « PDA »)
  • Réalisation de pieux CFA en partie frontale et arrière du quai avec leur respectives poutres de répartition
  • Remplacement des tirants passifs oxydés et/ou sectionnés
  • Installation d’un 2e niveau de tirants en barres ou torons acier
  • Remblais et pavage de la surface de roulement

Après les travaux de dragage et quelques mois d’exploitation, les valeurs de tassement et de déformation se trouvent être inférieures aux valeurs attendues et confirment le succès de l’opération.

Phase 2 : Suite à la reprise de l’exploitation portuaire sur les postes 3 et 4, le coup d’envoi des travaux d’extension a été donné sur les postes 1 et 2

Contrat en conception-construction, il s’agissait ici d’étendre la plateforme vers le fleuve afin de récupérer l’alignement des postes 3 et 4, pour obtenir un front d’accostage rectiligne sur la totalité du terminal, et ainsi permettre au client de se débarrasser des barges de 100 m de long qu’il utilisait pour accoster les navires. Le principal défi à relever était d’exécuter les travaux dans les délais les plus courts possibles tout en maintenant l’exploitation du quai existant.

Ce quai conçu conjointement par nos équipes du bureau d’études et le bureau d’études Berger Abam aux USA (maintenant absorbé par la firme WSP) s’inscrit dans la lignée des quais sur pieux métalliques réalisés dans les années précédentes : pieux métalliques battus, structure béton préfabriquée au maximum (bouchons de pieux, poutres et prédalles précontraintes, réalisés à l’usine PREFA à Bogota), et un complément de dalle coulée en place de 15 cm d’épaisseur. Les travaux ont été principalement réalisés depuis la terre ferme simultanément sur 2 postes de travail, avec 2 grues flèches treillis offrant une évidente indépendance face aux aléas nautiques.

A chaque nouveau quai, son lot d’innovation vers toujours plus d’efficacité, ici avec la conception de poutres transversales préfabriquées qui intégraient déjà l’élément en porte à faux de support de défense, avec une réservation au droit du pieu qui permettait de réaliser le clavage en béton. Le design du quai sans poutre longitudinale était le facteur déclencheur de cette avancée qui a permis de réduire la durée d’exécution des travaux.

Le client a été à nouveau pleinement satisfait de notre travail, nos travaux n’ayant engendré qu’une interruption de 45 jours de l’exploitation du quai comparer aux 5 mois de présence de nos équipes sur site. Cela a été rendu possible grâce à la conception d’une barge munie de défenses provisoires installée le dernier jour de cette fenêtre sous le quai en construction et qui s’appuyait sur la poutre de couronnement existante, mais aussi par un phasage très rigoureux du génie civil, qui ont permis aux navires de maintenir en tout instant une quantité suffisante de points d’appuis pour accoster et se maintenir à quai durant le chargement du charbon dans les cales.

Ce nouveau projet confirme la force de Soletanche Bachy dans le domaine des ouvrages portuaires. Une expertise unique rassemblée sous la marque ForSHORE, qui propose un accompagnement complet aux porteurs de projets maritimes : financement, conception, construction-rénovation et maintenance.


Pour plus d’informations : www.soletanche-bachy.com


Tour MirabeauTour Mirabeau 2020 : Soletanche Bachy France s’est vu attribuer, dans le cadre d’un groupement, le lot « Fondation »

Tour MirabeauLe groupement Soletanche Bachy France (mandataire) – InterTravaux vient de remporter le lot « Fondation » de la nouvelle tour Mirabeau à Marseille. Il s’agit d’un immeuble IGH d’une hauteur de 85 m, composé de 21 étages dont 7 niveaux de sous-sol accueilleront 170 places de parking.

Soletanche Bachy – Acquisition de la Phase III de Port 2000 au Havre Postes 11 Et 12

Près de 10 ans après avoir réalisé les premiers postes à quai de Port 2000, Soletanche Bachy retrouve le Port du Havre. Sa filiale France a acquis la Phase III pour la réalisation de deux nouveaux postes à quai. Pour remporter ce contrat, les équipes ont proposé une variante technique qui a permis de faire la différence.

 

Abonnez-vous à nos newsletters !