HyundaiCet organisme de formation est particularisé dans la conduite d’engins : cariste, nacelle, engins…, l’entreprise a déménagé d’Albertville à Tournon en Savoie. Ce qui designe un nouveau départ, de nouvelles intentions, pour garantir cela, le groupe a acheté 3 chariots Hyundai Material Handling : deux 15BT-9 et un 70D-9.

L’objectif du groupe est clair, s’adapter aux nouvelles règles de CACES mise ne place le 1er janvier 2020.

« Jusqu’à fin août dernier, la société Encarna Formation, qui signifie “Engin Cariste Nacelles” était domiciliée à Albertville. Je louais un local de 220 m2. Depuis, nous sommes basés sur la commune de Tournon, ou j’ai acheté un terrain, car depuis le 1er janvier 2020, la recommandation nationale Caces, cœur d’activité de la société, change totalement », explique Anne-Céline Tardy, gérante de la société Encarna Formation qu’elle a créée en août 2012.

Avec un terrain de 1200 m², dont le dépôt prend la moitié de cet espace, s’ajoute à cela 300m² de bureaux et de salle d’etude. Par conséquent, Anne-Céline Tardy a paraphé un contrat avec la Codecom pour l’utilisation d’environ 10 000 m² sur un terrain pour l’apprentissage des engins de chantier.

« Ce changement nous oblige à avoir, entre autres choses, une superficie de 200 m2 pour l’activité chariot. J’étais donc contrainte de déménager si je souhaitais conserver mon activité de formation Caces. J’ai cherché un terrain proche d’Albertville, car je suis bien implantée dans la région ; nous sommes près de la Maurienne, la Tarentaise, le Beaufortain, le Val d’Arly, et en même temps proche de la Haute-Savoie, de Faverges, d’Annecy… Stratégiquement il ne fallait pas que je m’éloigne d’Albertville, et Tournon est à 5 minutes », commente la gérante.

Ce n’est pas moins de 3 000 personne, qui étudient chaque année dans ces locaux, 1/6 sont là pour la formation du CACES : « Mais ces chariots/engins qui sont utilisés par de nombreuses et différentes personnes sont mis à rude épreuve pendant la formation qui dure 4 jours, avec de 6 h à 7 h d’utilisation quotidienne », commente Anne-Céline Tardy.

Pour permettre une bonne formation la gérante s’est tourné vers les chariots Hyundai 15BT-9 et un 70D-9 de Hyundai Material Handling, qui répondaient à tous les objectifs qu’elles s’étaient fixés. « Sur notre site, ce sont surtout les chariots de catégorie 3 (capacité inférieure ou égale à 6 000 kg) et de catégorie 4 (capacité supérieure à 6 000 kg) que nous utilisons le plus. J’ai un portefeuille d’environ 400 clients, dont des grosses usines comme Usitech, Staübli qui ont un gros besoin de chariots élévateurs, et donc de caristes », détaille Anne-Céline Tardy.

« Que ce soit le 15BT-9, chariot électrique qui affiche un poids en ordre de marche de 3,12 t, et présente une capacité de charge de 1,5 t, ou le 70D-9, chariot diesel qui affiche un poids de plus de 8 t, ces chariots sont très maniables, leur prise en main est rapide, leur cabine spacieuse, ils offrent une très bonne visibilité pour une utilisation sûre, et ils sont très bien équipés de série », conclut Anne-Céline Tardy.


Pour plus d’informations : www.hyundai-ce.eu


A découvrir aussi :

HX300ALHyundai lance la HX300AL : un excellent renfort à la Série A

Hyundai Construction Equipment Europe (HCEE) poursuit le déploiement de sa série A avec la HX300AL, une pelle sur chenilles de 30 tonnes conforme aux normes Stage V. Cette nouvelle machine est l’outil de travail idéal pour les travaux d’infrastructure et la construction en général.

 

BigMatBigMat s’équipe de chariots électriques Hyundai Material Handling

BigMat, célèbre enseigne internationale de négociants indépendants en matériaux de construction, propose une large gamme de matériaux aux professionnels du bâtiment et aux bricoleurs lourds. En France, plusieurs centaines de points de vente se partagent le territoire.

Abonnez-vous à nos newsletters !