© Derbesse Delplanque Architectes Et Associés

Développé par Eiffage Aménagement, le projet du nouveau quartier Port de L’Isle-Adam (95) a pour ambition de devenir un lieu de plaisance francilien recherché qui offrira un cadre de vie atypique à ses résidents. De nombreuses mesures en faveur de la biodiversité ont été mises en place pour préserver l’environnement dans lequel s’intègre l’opération.

Le port de plaisance, atout maître de ce projet d’aménagement urbain unique

Bordé à l’ouest par l’Oise et à l’est par les étangs de la Garenne, le site dispose historiquement d’une position stratégique et d’un cadre idéal pour les activités de tourisme et de plaisance.

À partir de 2010, la Ville a fait part de son souhait d’y développer un nouveau quartier agrémenté d’un port fluvial avec trois objectifs principaux :

  • renforcer l’attractivité économique de la commune en faisant de ce site une escale incontournable pour les plaisanciers et les touristes locaux et européens ainsi qu’un lieu de vie et d’animation pour les Adamois ;
  • finaliser le développement de la commune et attirer de nouveaux habitants à travers la création d’un quartier à forte identité ;
  • inscrire cette opération dans une démarche de préservation de la biodiversité et respectueuse du profil urbanistique de la ville, dont 70 % se compose d’espaces verts.

Eiffage Aménagement a alors débuté les échanges avec la Ville pour mettre en œuvre cette opération d’aménagement urbain unique intégrant un port mais aussi des logements, des commerces et des espaces publics.

Sur 9 hectares, ce nouveau quartier intégrera :

  • Le port de plaisance : d’une capacité de 139 anneaux en location répartis sur 4 pontons, il pourra accueillir des bateaux de 6 à 20 mètres. Géré par la société Sodeport, le port comprendra également une halte fluviale (capitainerie), une aire technique (pour la mise à l’eau et l’entretien des bateaux, la récupération des eaux sales et la collecte des déchets), une écluse et un chenal d’accès pour permettre le passage des bateaux du port vers l’Oise. Chaque jour, jusqu’à 8 éclusées pourraient être réalisées.

Le projet vise l’obtention de plusieurs labels d’exploitation (Label National Qualité Plaisance Tourisme et Label Pavillon Bleu) ainsi que la certification européenne AFNOR « Port Propre ».

  • Un projet immobilier : tout autour des quais, 320 logements collectifs en accession (dont 20 % de logements aidés), environ 1 500 m² de commerces répartis en 7 cellules commerciales et un cabinet médical de 250 m², 32 maisons de ville, 45 lots à bâtir, et 900 places de stationnement verront le jour. 1 900 m² seront consacrés aux espaces verts (bois, square…), une promenade piétonne de 520 mètres linéaires accompagnera les quais du port.

Les premiers logements et le port seront livrés à l’automne 2020. L’intégralité des logements réalisés par Eiffage Immoblier a été vendue. Il en est presque de même pour les autres partenaires immobiliers de l’opération.

La préservation de la biodiversité au service d’une démarche environnementale exemplaire

Afin de réaliser le projet au sein d’un environnement préservé, de nombreux engagements ont été pris en faveur de la biodiversité et des zones humides. Ils s’inscrivent dans le dispositif « Éviter, Réduire, Compenser » (ERC) du Ministère de la transition écologique et solidaire.

Plusieurs mesures de compensation écologique des impacts résiduels liés au développement du projet ont été mises en place : création de roselières, de prairies, de fourrés, de haies et de mares ; mise en place de zones boisées volontairement abandonnées à une évolution spontanée de la nature ; reboisement de parcelles ; restauration de zones de reproduction pour les poissons au niveau de l’Oise.

Les dates clés du projet

  • Décembre 2013 : dépôt par Eiffage Aménagement de la demande de dérogation au Conseil National de la Protection de la Nature.
  • Septembre 2014 : obtention de la dérogation.
  • Juillet 2015 : dépôt de la demande d’autorisation de la Déclaration Loi sur l’Eau (DLE).
  • 2016 : dépôt et obtention des deux permis d’aménager (Port et Lotissement), dépôt et obtention des premiers permis de construire, obtention de l’autorisation DLE.
  • Février 2017 : acquisition des terrains.
  • Juin 2017 : démarrage des travaux de terrassement et criblage.
  • Novembre 2018 : démarrage des premières constructions de logements par Eiffage Immobilier.
  • Septembre 2020 : livraison des premiers logements et du port.
  • Fin 2020 : achèvement de l’opération.

Pour plus d’informations : www.eiffage-amenagement.fr


A découvrir aussi :

EIFFAGEEiffage SA obtient la note de crédit court terme F2 chez Fitch Ratings

Eiffage SA se voit attribuer la note de crédit court terme F2 chez Fitch Ratings. Cette notation s’applique également à ses deux programmes de financement de NeuCP et NeuMTN1

Pour plus d’informations : www.eiffage.com

Pour les JO, Eiffage Métal réalisera la passerelle surplombant l’A1

Eiffage Métal va concevoir et réaliser la passerelle qui franchira l’autoroute A1 pour relier le Stade de France au futur Centre Aquatique Olympique.

Abonnez-vous à nos newsletters !